Radiothérapie stéréotaxique corporelle dans le traitement des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules de stade I ou II résécable

Titre officiel

Essai de phase II sur la radiothérapie stéréotaxique corporelle dans le traitement des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules de stade I ou II résécable

Sommaire:

La radiothérapie stéréotaxique corporelle pourrait permettre de délivrer une dose de rayonnement directement à la tumeur et moins léser les tissus normaux environnants.

Cet essai de phase II vise à déterminer l’efficacité de la radiothérapie stéréotaxique corporelle dans le traitement des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules de stade I ou II résécable.

Description de l'essai

Critère d’évaluation primaire :
    •    Maîtrise locale à 2 ans.

Critères d’évaluation secondaires :
    •    Taux d’effets toxiques liés au traitement de grade 3 ou 4.
    •    Autres événements indésirables de grade 3 à 5.
    •    Récidive locale, récidive marginale, récidive régionale, dissémination métastatique, survie sans récidive et survie globale à 2 ans.
    •    Fardeau des affections concomitantes sur la morbidité et l’efficacité.
    •    Prédiction d’une maîtrise locale à 2 ans et d’événements indésirables liés au traitement de grade 2 ou plus.
OBJECTIFS
Primaires
    •    Déterminer si la radiothérapie à forte dose biologique et à volume traité limité (au moyen des techniques de radiothérapie stéréotaxique corporelle) permet d’obtenir une maîtrise locale acceptable (c.-à-d. ≥ 90 % à 2 ans) chez les patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules résécable à un stade précoce.

Secondaires
    •    Déterminer si les effets toxiques de la radiothérapie à forte dose biologique et à volume traité limité (au moyen des techniques de radiothérapie stéréotaxique corporelle) sont acceptables.
    •    Estimer le taux de survie sans récidive et le taux de survie globale à 2 ans.
    •    Observer les profils d’échec au cours des 2 premières années.
    •    Évaluer le fardeau des affections concomitantes sur la morbidité et l’efficacité.
    •    Déterminer si les marqueurs sanguins avant et pendant la cure (entre la deuxième et la dernière dose de radiothérapie stéréotaxique corporelle) ainsi qu’au moment du premier examen de suivi après la cure permettent de prédire la maîtrise locale à 2 ans et les effets toxiques de grade ≥ 2 liés au traitement.

APERÇU

Il s’agit d’une étude multicentrique. Les patients reçoivent une dose de rayonnement en 3 fractions sur 14 jours. Les patients chez qui la maladie progresse subissent une résection chirurgicale de la tumeur en guise de traitement local de sauvetage. Une fois le traitement à l’étude terminé, les patients seront suivis tous les 3 mois pendant 2 ans, tous les 6 mois pendant les 3 années suivantes, puis une fois par année par la suite.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer