Effectiveness of Doxycycline for Treating Pleural Effusions Related to Cancer in an Outpatient Population

Titre officiel

Outpatient Pleurodesis Using Sclerosants(OPUS):Comparing Doxycycline Pleurodesis to Continued Drainage With the Pleurx Catheter System in the Treatment of Malignant Pleural Effusions in the Outpatient Setting

Sommaire:

Les patients atteints d’un cancer peuvent avoir des difficultés respiratoires en raison de l’accumulation de liquide autour de leurs poumons, un phénomène appelé l’épanchement pleural malin (EPM). Ce liquide peut être évacué par drainage, mais cela ne prévient pas d’autres accumulations éventuelles. L’EPM peut causer des symptômes d’essoufflement pendant l’activité physique et au repos, de sorte que les patients ont l’impression qu’ils n’arrivent pas à reprendre suffisamment leur souffle pour être à l’aise. L’EPM peut également provoquer d’autres symptômes, dont la douleur, la toux et la perte de poids. 

Une façon d’empêcher le liquide de s’accumuler est de créer du tissu cicatriciel entre le poumon et la paroi thoracique afin d’oblitérer l’espace pleural. On appelle cette intervention la pleurodèse. La pleurodèse est le traitement de référence dans la plupart des centres hospitaliers au Canada. Lors de cette intervention, on injecte un médicament entre le poumon et la paroi thoracique à l’aide d’un cathéter. À l’heure actuelle, la doxycycline est l’un des médicaments utilisés à cette fin. Les patients sont généralement admis à l’hôpital lorsqu’ils doivent subir une pleurodèse, en grande partie parce que le cathéter utilisé pour injecter le médicament est de très gros calibre et en raison des complications éventuelles qui peuvent survenir avec la pose d’un drain thoracique de gros calibre.  

Dans notre centre hospitalier, la plupart des patients qui se présentent pour un EPM sont pris en charge à domicile au moyen d’un cathéter de plus petit calibre appelé cathéter Pleurx. Le cathéter Pleurx permet aux patients de rester à leur domicile pendant le traitement. Du personnel formé se rend chez le patient pour évacuer l’EPM et assurer le suivi du patient. Parfois, la simple utilisation d’un drain Pleurx entraîne une pleurodèse chez les patients.

La pleurodèse survient plus rapidement lorsque le drain Pleurx est utilisé en association avec la doxycycline que lorsqu’il est employé seul. Selon notre expérience auprès d’un nombre limité de patients, il est possible de réaliser une pleurodèse de façon sûre en utilisant le cathéter Pleurx pour injecter de la doxycycline chez un patient non hospitalisé.

Description de l'essai

Primary Outcome:

  • Time to pleurodesis
Secondary Outcome:
  • Pleurodesis rates at 90 days post Pleurx insertion
  • Number of participants with adverse events
  • Effects on pulmonary function
Malignant pleural effusions (MPE) occur in 25
  • 50% of malignancies, represent advanced disease and carry with it significant morbidity. It is estimated that 75% of malignant effusions are symptomatic at the time of presentation, with dyspnea being the most common complaint. Cough, weight loss and chest pain may also be presenting symptoms. The diagnosis of MPE often carries with it a poor prognosis with an average survival of 3-9 months. Thus, management of MPE is generally palliative, aimed at alleviating the associated symptoms, while incurring minimal discomfort and disruption of patients activities of daily living. Limiting the number of days spent hospitalized ia also a consideration. Currently, the most common treatment for MPE involves tube thoracostomy and pleurodesis using a sclerosing agent. Use of Doxycycline as a sclerosing agent has been shown to be both safe and efficacious with only minor complications. Traditionally, pleurodesis with Doxycycline has been performed in the inpatient setting. The Pleurx catheter (Cardinal Biomedical) is the only small bore catheter commercially available that has been specifically designed for long term indwelling drainage of MPE. In order to reduce the chance of dislodgement and minimize infection rates, it is tunnelled under the skin for approximately 5 cm before entering the pleural space. These indwelling catheters can provide excellent symptom control and have also been associated with spontaneous pleurodesis rates comparable to many chemical pleurodesis rates. Pleurx has been compared to inpatient doxycycline pleurodesis via chest tube with no difference in survival, safety or efficacy noted. However, hospital stay was significantly shorter in the Pleurx group, 1 day versus 6.5 days. The aim of this study is to determine the effectiveness of outpatient pleurodesis, using doxycycline administered via Pleurx catheter. This will be a randomized clinical trial comparing the time to pleurodesis in patients with malignant pleural effusion receiving doxycycline + Pleurx catheter versus Pleurx catheter alone.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer