Modèle des soins échelonnés pour une plus grande diffusion de thérapie cognito-comportementale pour l'insomnie chez les patients atteints de cancer : efficacité et rapport coût-efficacité

Titre officiel

Un modèle des soins échelonnés pour une plus grande diffusion de thérapie cognito-comportementale pour l'insomnie chez les patients atteints de cancer : efficacité et rapport coût-efficacité.

Sommaire:

L'insomnie est très courante chez les patients atteints de cancer. Lorsqu'elle n'est pas traitée, l'insomnie peut mener à des conséquences graves (p. ex., des troubles psychologiques) pour l'individu et des coûts importants pour la société (p ex., une augmentation des consultations médicales). Une thérapie cognito-comportementale (TCC), une forme de psychothérapie, est maintenant jugée un traitement de choix pour l'insomnie, et son efficacité a été démontrée dans des études cliniques effectuées sur des patients atteints de cancer. Malheureusement, le TCC pour l'insomnie (TCC-I) n'est pas largement accessible, puisque seulement quelques cliniques de cancer ont des professionnels de la santé formés pour l'administration de ce traitement. Des modèles novateurs de traitement sont donc exigés afin d'assurer que tous les patients atteints de cancer reçoivent les soins nécessaires. Une approche de soins échelonnés où le patient ne reçoit que le niveau de traitement qu'il exige, à partir de l'intervention minime, moins couteuse, suivi d'un traitement plus intensif, au besoin, s'est avérée prometteuse pour les troubles psychologiques (p. ex., la dépression). Quoique sa pertinence ait été soulignée afin de rendre la TCC-I plus accessible, on n'a jamais étudié son utilité.  L'objectif principal de cette étude de non-infériorité randomisée est d'évaluer l'efficacité et le rapport coût-efficacité de soins TCC-I échelonnés en comparaison aux soins courants. Notre hypothèse est que l'approche des soins échelonnés ne sera pas statistiquement inférieure en matière d'efficacité comparée aux soins habituels, tout en étant beaucoup moins couteuse (meilleur rapport coût-efficacité). Trois cents patients (sites de cancer mixtes) souffrant de symptômes d'insomnie seront affectés aux : (1) soins TCC-I échelonnés (n = 200) ou (2) soins courants (n = 100), comprenant 6 séances hebdomadaires administrées individuellement par un professionnel.

Description de l'essai

Critères d’évaluation principaux :

  • Changement à l'indice de gravité de l'insomnie (IGI)
  • Changement à l'indice (%) d'efficacité du sommeil (ES)

Critères d'évaluation secondaires :

  • Changement à la latence de l'endormissement (LE) – selon le journal de sommeil
  • Changement à la durée d'éveil après l'endormissement (DÉAE) – selon le journal de sommeil
  • Changement au temps d'éveil total (TÉT) – selon le journal de sommeil
  • Changement au temps de sommeil total (TST) – selon le journal de sommeil
  • Changement à l'utilisation d'hypnose –– selon le journal de sommeil
  • Changement à la latence de l'endormissement (LE) – selon l'actigraphie
  • Changement à la durée d'éveil après l'endormissement (DÉAE) – selon l'actigraphie
  • Changement au temps d'éveil total (TÉT) – selon l'actigraphie
  • Changement au temps de sommeil total (TST) - selon l'actigraphie
  • Changement à l'indice (%) d'efficacité du sommeil (ES) - selon l'actigraphie

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer